Article / 09 jan, 2018
Plus de 25% des terres du monde s'assècheront si les objectifs de Paris sont manqués

Selon une nouvelle étude de Nature Climate Change, plus d'un quart des terres du monde s'assècheront considérablement si la température de la Terre augmente de deux degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels au cours des trois prochaines décennies, soit la limite supérieure de l'augmentation moyenne mondiale des températures fixées par les pays dans le cadre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Limiter l'augmentation de la température moyenne mondiale à 1,5°C permettrait d'éviter l'aridification à grande échelle dans de nombreuses régions du monde, selon l'étude.

L'aggravation de la désertification entraînerait davantage de sécheresses et d'incendies de forêts, ce qui affecterait gravement l'agriculture et la production alimentaire mondiale et aurait un impact sur la vie et les moyens de subsistance des populations rurales.

Les résultats montrent également que dans le pire des cas de figure, l'augmentation de la température de deux degrés Celsius pourrait même conduire à la désertification d'environ 30% des terres de la planète.

Une action climatique plus forte et plus rapide pour maintenir l'augmentation de la température à 1,5°C peut être déterminante pour prévenir la crise de l'aridification dans les régions potentiellement affectées, y compris dans le sud de l'Europe, l'Afrique australe, l'Amérique centrale, les régions côtières d'Australie et l'Asie du Sud-Est.

Alors que, dans le cadre de l'Accord de Paris sur le changement climatique de 2015, les gouvernements ont convenu de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de limiter l'augmentation des températures moyennes mondiales à un niveau bien inférieur à 2°C et aussi proche que possible de 1,5°C, 1 degré Celsius de cette hausse a déjà eu lieu, ce qui signifie qu'il reste peu de temps pour agir.

Une équipe de chercheurs internationaux, dont certains de l'Université d'East Anglia, a examiné 27 modèles climatiques mondiaux afin d'identifier les régions du monde qui seraient les plus touchées par l'augmentation de la désertification lorsque la température atteindra respectivement 1,5°C et 2°C.

Consultez les résultats de l'étude ici, et cliquez pour en savoir plus sur les travaux de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la dégradation des terres.