Article / 23 jan, 2018
L'ONU soutient la technologie Blockchain pour l'action climatique

Lancement d'une Coalition de la chaîne climatique, à la recherche de membres

ONU Changements climatiques Infos, 23 jan. 2018 - Supposons que les informations importantes concenrnant la lutte contre le changement climatique - telles que les émissions de gaz à effet de serre d'un secteur industriel - soient continuellement mises à jour à partir d'une multitude de sources et partagées de manière ouverte et transparente. Des informations capitales seraient facilement disponibles, mises à jour, affichées de manière transparente et révisées pour en garantir l'exactitude.

C'est la promesse de la technologie des « registres distribués » (DLT), dont les avantages ne semblent limités que par l'imagination des personnes familières avec celle-ci. L'application la plus connue de la technologie DLT est la blockchain à l’origine des monnaies électroniques, telles que le Bitcoin.

Blockchain graphic

La technologie Blockchain est basée sur un réseau distribué mutuel, ce qui permet une confiance de haut niveau entre les utilisateurs et un meilleur suivi des données stockées.

Pour encourager l'exploration et l'utilisation éventuelle de cette technologie en faveur de l'action climatique, le secrétariat de l’ONU Changements climatiques a initié et facilité la création de la Coalition de la chaîne climatique et contribué à la rédaction de sa charte de principes et de valeurs.

« Le secrétariat de l’ONU Changements climatiques reconnaît le potentiel de la technologie blockchain pour contribuer à l'amélioration de l'action climatique et de la durabilité », a déclaré Massamba Thioye, qui dirige les travaux de l'ONU sur la DLT et la blockchain appliqués au changement climatique.

DLT et blockchain pourraient ainsi:

  • Renforcer le suivi, la notification et la vérification des impacts de l'action climatique
  • Améliorer la transparence, la traçabilité et la rentabilité de l'action climatique
  • Renforcer la confiance entre les acteurs du climat
  • Rendre les mécanismes d'incitation à l'action climatique accessibles aux plus pauvres
  • Soutenir la mobilisation en faveur de la finance verte

« Pour mobiliser pleinement et rapidement ce potentiel, une collaboration étroite entre les parties prenantes est nécessaire pour orienter les ressources vers les domaines prioritaires, éviter les doubles emplois et autres écueils inhérents lorsqu’on travaille sur une nouvelle technologie avec un nombre incalculable d’inconnues », a déclaré M. Thioye.

Actuellement il y a environ 32 membres inscrits à la coalition, et l'adhésion est ouverte (voir ci-dessous). Pour plus d'informations sur la DLT et la blockchain, consultez Comment la technologie Blockchain pourrait stimuler l'action climatique.

+ + + + +

Publication de la Coalition de la chaîne climatique et de sa charte d'adhésion

Lors du One Planet Summit du 12 décembre 2017 à Paris, en France (à l'occasion du deuxième anniversaire de l'Accord de Paris sur le changement climatique), un groupe d’intervenants de 25 organisations travaillant sur la technologie des registres distribués (DLT c.-à-d. la blockchain) s’est réuni pour s’engager à coopérer et mettre en place une initiative mondiale ouverte appelée Coalition de la chaîne climatique (CCC).

Les DLT et les solutions numériques connexes (Internet des Objets, Big Data, par exemple) peuvent améliorer le suivi, la notification et la vérification et aider à mobiliser le financement climatique pour faire évoluer les actions climatiques en faveur de l'atténuation et de l'adaptation.

La mission de la CCC est de faire progresser la collaboration entre les membres travaillant sur des questions d'intérêt commun, d'aider à améliorer l'intégrité environnementale et les résultats des applications des DLT pour le climat. Les membres de la CCC se sont mis d’accord sur des principes et des valeurs partagés pour faciliter et orienter les travaux de renforcement des capacités, le travail en réseau, la recherche, la gouvernance, les démonstrations et les projets pilotes.

Les nouveaux membres sont invités à rejoindre cette démarche ouverte et à contribuer à la transition vers une économie résiliente au climat, alignée sur l'Accord de Paris. Contactez Tom Bauman de ClimateCHECK : tb@climate-check.com

Coalition de la chaîne climatique

Charte des membres

En tant que membre de la Coalition de la chaîne climatique, notre organisation accepte de soutenir conjointement l'application de la technologie des « registres distribués » (« DLT », y compris la blockchain) et des solutions numériques connexes pour répondre au changement climatique, en adhérant aux principes et valeurs partagés suivants:

1. Harmonisation avec les objectifs à long terme de l'Accord de Paris

Nous reconnaissons le défi énorme et l'urgence de la transition mondiale vers une économie sobre en carbone et résiliente face au changement climatique et l'urgence de nous aligner sur les objectifs de l'Accord de Paris. Nous coopérerons pour soutenir les actions immédiates par et pour la blockchain et les solutions numériques connexes qui contribuent à la réalisation de cette transition;

2. Progrès des DLT pour de meilleures solutions au changement climatique

Nous coopérerons pour soutenir le développement rapide des solutions DLT pour faire face au changement climatique à travers l'atténuation et l'adaptation par le biais d’actions climatiques renforcées, y compris, mais sans s'y limiter, la mesure, la notification et la vérification (MRV) de l'impact de toutes sortes d'interventions, ainsi que la mobilisation du financement en faveur du climat provenant de sources diversifiées;

3. Collaboration dans les limites de la Coalition

Sur la base de ces principes et valeurs partagés, nous collaborerons sur des actions concertées et sur la diffusion des résultats obtenus en fonction des solutions DLT ; et nous soutiendrons le renforcement des compétences des acteurs en matière de déploiement d'outils et de systèmes partagés pour promouvoir la gouvernance du changement climatique, en particulier dans les pays en voie de développement ;

4. Neutralité technologique

Nous reconnaissons que la technologie des DLT évolue constamment et, par conséquent, nous maintenons une position neutre quant à leur champ d’application ;

5. Volonté d’harmonisation

Nous collaborerons pour établir des normes de base dans le développement d'outils connexes pour étayer l'efficacité des applications des DLT, pour la gouvernance du changement climatique;

6. Diffusion des avantages du DLT

Nous contribuerons à des solutions liées aux DLT qui seront mises au point dans un souci d’efficacité, d'intégrité, de transparence et d'autonomisation des parties prenantes dans les systèmes socio-économiques;

7. Réduction des fraudes

Nous nous associerons à une stratégie proactive pour identifier et tenter d'atténuer les activités frauduleuses associées à l'application des DLT dans la gouvernance du changement climatique et de la durabilité en général, le cas échéant;

8. La responsabilité de relever les défis imputables aux applications des DLT

En tant qu'organisations soucieuses de l'intégrité environnementale en général et du changement climatique en particulier, nous reconnaissons certains effets négatifs et défis actuels de nombreuses applications DLT (en particulier celles utilisant la blockchain avec la preuve de travail comme mode de consensus) concernant leurs niveaux de consommation d'énergie et leurs émissions de GES. Nous sommes transparents et ouverts tout en recherchant activement des solutions appropriées pour relever ces défis;

9. Objectifs de développement durable

Nous reconnaissons que le changement climatique est l'un des Objectifs de développement durable (ODD) et nous encouragerons le développement d'innovations basées sur les DLT pour le changement climatique, qui peuvent simultanément contribuer à la réalisation des ODD2

- - - - -