Annonce / 12 fév, 2018
Dialogue Talaona: les présidences des COP23 et COP24 décrivent les contours du processus

ONU Changements climatiques Infos, 12 fév. 2018 - Dans un message publié le 8 février 2018, les présidences actuelle et future de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP23 et COP24) ont présenté un processus unique pour préparer le monde à la prochaine étape: prendre davantage d’initiatives en faveur du climat.

Appelé le Dialogue Talanoa, il s'agira d'un cadre de discussion international hors des négociations classiques, et au cours duquel les pays et les autres acteurs clés suivront les progrès accomplis tout en cherchant à accroître l'ambition mondiale afin d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

L'objectif central de l'Accord de Paris est de maintenir l'élévation de la température moyenne mondiale bien au-dessous de 2°C, et aussi près que possible de 1,5°C. Les plans d'action nationaux pour le climat actuels, connus sous le nom de contributions déterminées au niveau national (NDC), n'atteignent pas cet objectif.

Grâce au dialogue Talanoa, les pays et les acteurs non étatiques - des villes aux régions en passant par les entreprises, les investisseurs et la société civile - apporteront des idées, des recommandations et des informations susceptibles d'aider le monde à franchir une nouvelle étape en direction d’une ambition plus importante dans le cadre de l’Accord de Paris mais aussi en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

Le Dialogue a été lancé lors de la Conférence de l’ONU sur le changement climatique, la COP23, à Bonn en novembre 2017, et se déroulera tout au long de l’année 2018. Le message décrit la phase préparatoire au Dialogue, présente ce qui se passera lors de la session d'avril / mai et comment ce projet et d'autres événements Talanoa aboutiront à la phase politique prévue lors de la COP24.

Phase préparatoire

Le Dialogue Talanoa a été lancé lors de la COP23. C’est un processus d'une année qui consiste en une phase préparatoire et une phase politique. La préparatoire impliquera plusieurs événements prévus et des processus interactifs. Il a débuté avec le lancement de la plateforme en ligne qui permet de partager des informations sur le Dialogue, son évolution et toutes autres ressources pour faciliter la participation pleine et entière des États et des acteurs non-étatiques au processus.

La plateforme en ligne est le portail par le biais duquel les pays et les acteurs non-Parties sont en mesure de faire des propositions sur les trois questions primordiales du Dialogue: où en sommes-nous? Où voulons-nous aller? Comment pouvons-nous y arriver? Les questions fournissent un espace pour les contributions et les discussions d'avant 2020 et d'après 2020. Les propositions en ligne seront rassemblées deux fois - après le 2 avril 2018 et le 29 octobre 2018. Les contributions permettront aux États et aux acteurs non-étatiques de définir les contours des questions susmentionnées.

La première série de propositions sera résumée dans un rapport qui informera les parties prenantes au Dialogue lors de l'intersession de mai qui se tiendra du 30 avril au 11 mai 2018. Tout au long de l’année 2018, les présidences se rencontreront / débattront du contenu du Dialogue avec les Parties et les non-Parties au cours de toute une série d’occasions, comme des ateliers, des conférences en ligne, des forums et des réunions ad hoc. Dans le même temps, les États parties et les acteurs non-étatiques sont encouragées à planifier leurs propres réunions sur le Dialogue Talanoa pour organiser, élaborer des stratégies et consolider leurs contributions.

Intersession de Mai

Le Dialogue Talanoa de l’intersession du mois de mai sera la première occasion pour les États et les acteurs non-Parties d'interagir dans un Dialogue qui soit constructif, sans jugement, avec ses propres histoires et dans un but précis. Il comprendra: une séance plénière d'ouverture du Dialogue Talanoa; une journée de groupes de travail (organisée en trois sessions consécutives) abordant les trois questions primordiales du Dialogue; retour du compte-rendu en séance plénière; et une séance plénière de clôture.

Bien avant le Dialogue Talanoa de l’intersession de mai, les Présidences publieront une note dde recommandations sur le portail internet du Dialogue Talanoa détaillant méthodologie, ordre du jour et tout autre document utile pour le mois de mai. Le site proposera également des vidéos sur la manière dont un dialogue Talanoa est mené.

Rapport de synthèse

Les discussions du Dialogue Talanoa de l’intersession de mai seront résumées conjointement avec la totalité des observations et contributions reçues tout au long de l'année. Ce récapitulatif mènera à un rapport de synthèse qui prendra le pouls du voyage que nous avons entrepris ensemble afin de comprendre où nous en sommes, notre vision d'un avenir pour le bien commun, et comment nous y parviendrons collectivement.

Phase politique

Le rapport de synthèse guidera la phase politique du Dialogue Talanoa qui aura lieu lors de la COP24 en Pologne. Cette phase s'appuiera sur la dynamique créée par les conversations et les histoires échangées tout au long de l'année à travers les interactions suscitées grâce au Dialogue Talanoa.

Il réunira les chefs d'États et les représentants de haut niveau des Parties pour faire le point sur les efforts déployés collectivement s’agissant des progrès accomplis en directions des objectifs à long terme de l'Accord de Paris et pour orienter la préparation des contributions déterminées au niveau national.